Pop-up-stores, corners et expansions internationales, quelle stratégie web-to-store mettre en place ?

Toutes les marques de prêt-à-porter sont à la recherche de nouveaux concepts pour s’étendre en France ou à l’international, comme par exemple les pop-up stores qui sont en pleine explosion. Mais quelles sont les bonnes pratiques à suivre pour assurer un référencement Web efficace afin de driver rapidement du trafic en magasin ?

Bien entendu, de nombreuses marques ont été confrontées à cette problématique, mais certaines d’entre elles comme Kaporal ont mis en place une stratégie digitale basée sur les pratiques suivantes.

  1. Les POP-UP-STORES pour asseoir la notoriété de votre boutique, mais comment les rendre visibles ?

23% des pop-up stores ont comme thématique la mode (habillement, maroquinerie, bijoux…) Cette tendance de plus en plus en vogue dans le Retail, concerne non seulement les jeunes marques du Web, mais aussi les grands du luxe.

Les magasins éphémères ont des durées qui compliquent la gestion des fiches Google My Business.

Pourquoi ? Il existe 2 principales raisons :

  • Apparaître rapidement dans les résultats : le SEO est une question de temps, et une fiche peut nécessiter plusieurs semaines pour figurer dans les premiers résultats Google.
  • La difficulté de supprimer la fiche une fois le magasin fermé : cette tache longue et fastidieuse est indispensable pour éviter que vos clients consultent une fiche d’un « magasin définitivement fermé », ce qui envoie un message très négatif.

Néanmoins, ne perdez pas espoir, il existe des solutions pour contrer ces 2 barrières.

  • Le multi référencement : avez-vous considéré d’accélérer votre visibilité en diffusant sur un maximum de plateformes à fort Domain Authority ? Être référencé sur une multitude de plateformes envoie un message très fort à Google et vous permet de monter beaucoup plus rapidement dans les résultats. Il s’agit des annuaires (Les Pages Jaunes ou le 118 000), les GPS (Waze ou Apple Plan), les réseaux sociaux (Facebook ou Foursquare) et bien sûr les moteurs de recherche (Google ou Bing).
  • Les partenaires Google My Business : saviez-vous que Google peut vous orienter vers des partenaires de confiance, comme Partoo, permettant de supprimer instantanément vos fiches une fois votre pop-up store fermé ?

  1. Les shop-in-shop et les corners

Les enseignes de prêt à porter sont de plus en plus présentes dans les galeries, centres commerciaux ou encore gares que ce soit sous forme de shop-in-shop ou de corners. Ces 2 concepts ne sont pas synonymes : le premier, contrairement au second, est une surface autonome car l’aménagement et le personnel sont directement gérés par l’enseigne. Comment s’assurer de leur visibilité ?

Certaines marques, comme Maje, l’ont compris : il est nécessaire que son corner ou shop ait sa propre fiche Google My Business afin d’assurer un meilleur trafic web-to-store. En effet, lors d’une recherche locale, les clients à proximité auront la certitude de trouver leur boutique favorite !

Le saviez-vous ?
Google Maps Indoor permet d’accéder aux plans d’intérieurs de nombreux établissements : centres commerciaux, galeries marchandes, gares, aéroports…  II suffira de zoomer afin de parcourir chaque étage.  La fiche de « Citadium » l’illustre bien.


 

  1. Développement international, assurer son référencement local pour plus d’impact

Gérer la visibilité de son réseau de boutiques est incontournable pour une marque de prêt-à-porter car «les ventes e-commerce ne représentent pour l’instant que 5 à 10% du total du CA des enseignes».

  • Avoir un site Web optimisé

Aujourd’hui, il est important d’avoir des sites qui sont dotés de pages locales mais aussi d’un Store Locator afin de maintenir, voire améliorer, le flux des visiteurs de votre site vers vos boutiques.

  • Optimiser l’utilisation de Google My Business

Google est aujourd’hui considérée comme la vitrine de votre enseigne. Il est donc essentiel de s’occuper du moindre détail. Avoir des informations à jour sur Google My Business n’est plus différenciant. Il faut compléter au maximum sa fiche, avec des catégories principales et secondaires (magasin chaussures, magasin vêtements…), des attributs (accès handicapé, parking…) et des Google Posts afin de créer un nuage de mots clés qui vous permettra d’améliorer votre classement dans les pages de résultats et vous préparera en même temps à la recherche vocale.

  • Uniformiser vos données

Saviez-vous que Google contrôle ce que l’on appelle la « NAP Consistency » ? L’algorithme vérifie si vos informations (nom, adresse et numéro de téléphone de vos boutiques) sont harmonisées sur votre site Internet, Google et un ensemble de plateformes comme les réseaux sociaux, les GPS ou les annuaires. Plus elles sont similaires, plus vous avez de chances de voir votre enseigne remonter sur Google.

  • « Backlinks » : Soyez diffusés sur le maximum de sites externes

Répertoriez toutes les plateformes où vos clients vous cherchent, qu’elles soient internationales ou nationales. Assurez-vous que ces sites ont un bon Domain Authority auprès de Google pour avoir un fort un impact sur votre SEO local.

  • La gestion de vos avis

Dans le calcul du SEO local, Google prend en considération le nombre d’avis que vous avez, votre note moyenne, si les avis sont récents ou non, mais aussi si vous répondez aux avis laissés par vos clients. Plus vous répondez et plus vos réponses seront personnalisées, plus cela impactera votre référencement. Par simple curiosité, connaissez-vous la note moyenne de vos boutiques sur Google ? Saviez-vous que la note moyenne du prêt-à-porter en 2018 était de 3,9/5, soit la meilleure note dans tous les secteurs d’activité du Retail ?

Vous savez maintenant comment assurer la visibilité de vos pop-up stores, corners, mais aussi vos nouveaux points de vente en France comme à l’étranger, et vous démarquer considérablement de vos concurrents. Allez hop, c’est à vous de jouer !

Pour parler de vos projets :

  •  

Avec Partoo, Allez vous faire voir !

À propos de Partoo :

Partoo vous rend visible partout, tout le temps. En générant jusqu’à 7x plus de contacts que votre site Internet, augmentant votre trafic web-to-store et améliorant l’interaction avec vos clients grâce aux avis.

Nous travaillons avec 50 000 points de vente et 250 enseignes en Europe dont Carrefour, Starbucks, Burger King, Promod, Toyota, LCL, Groupama…

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑